Quand il pleut, Ouaga pleure !

9 octobre 2013

Quand il pleut, Ouaga pleure !

Ouaga la belle ! Elle est très belle, en général. Mais elle a un défaut : quand il ne pleut pas, elle s’assèche et devient poussiéreuse. Mais quand il pleut, elle pleure. Cap sur ce dernier trait de caractère !

Une grande rue de Ouaga, dans le quartier Karpaala, le 11 juillet 2013  (Ph : Zatibagnan)
Une grande rue de Ouaga, dans le quartier Karpaala, le 11 juillet 2013 (Ph : Zatibagnan)

Au mois de juillet et août, Ouaga devient la mère des bourbiers. Enfin ! Une partie de Ouaga ! Parce que ce qu’on appelle « Ouaga 2000 » et « Zone du Bois », eux sont des parties de la capitale burkinabè qui sont propres de boue et d’eau, quelle que soit la quantité d’eau qui  tombe du ciel.

Malheureusement, pour les autres quartiers, c’est pas pareil. Dassasgho, Dapoya (c’est le last là-bas), Tampouy, Tanghin, Karpaala, Patte d’Oie (etc.)  sont les quartiers où il ne fait pas bon mettre les pieds pendant la saison pluvieuse (elle dure trois à cinq mois).

La saison des pluie annonce aussi la saison de la boue. Après la pluie, au quartier 1200 logements, le 8 juillet 2013 (Ph : Zatibagnan)
La saison des pluies annonce aussi la saison de la boue. Après la pluie, au quartier 1200 logements, le 8 juillet 2013 (Ph : Zatibagnan)

Les rues, sans macadam et mal entretenues, deviennent impraticables, gorgées d’eau et de boue, à la grande joie des moustiques qui vont s’activer joyeusement dans leurs usines à germes paludéens (ce mal tue plus que le SIDA au Faso).

Ce qui est déplorable, c’est que pendant que ces rues, parfois des avenues, cherchent juste un caterpillar pour leur raffermir leur texture (en vain), d’autres, qui ne voient pas une mouche se poser sur elles, brillent de mille feux. Inutilement.

C’est le cas de nombreuses rues de « Ouaga 2000 » qui sont très jolies et bien « macadamisées » mais voient rarement des passants les admirer avec leurs pneus.

C’est dommage. Mais ainsi va la vie à Ouaga !

Zatibagnan

Depuis Ouaga

Partagez

Commentaires

Osman
Répondre

Salut, j'ai été tout de go attiré par le titre accrocheur de ton billet. Ben, j'en suis profité pour te souhaiter la bienvenue sur cette plateforme, dont je suis membre depuis déjà deux ans. Bonne aventure. J'spère de lire sous peu.
Mon blog est disponible sur:https://lautrehaiti.mondoblog.org/
Cordialement Osman.
A plus.

zatibagnan
Répondre

Salut et ravi de savoir que le titre du billet t'a accroché (en espérant que le contenu t'a convaincu de revenir plus souvent) !

Merci pour l'accueil et l'hospitalité ! J'espère que l'aventure (et ceux qui y sont déjà engagés comme toi) ne sera pas déçue de moi !

J'ai découvert avec intérêt ton blog (surtout comment draguer une Haïtienne !!!!) et je voyagerai en Haïti plus souvent ... via Mondoblog !

A très bientôt donc !

"Mondofraternellement", Zouré